ici & ailleurs

Lapsus

Après de nombreuses questions laissées sans réponse, le journaliste de France Inter Pierre Weill lui a fait remarquer que l'absence de communication du gouvernement était peut-être en cause: "Si vous m'aviez répondu ce matin, les sondages seraient peut-être différents"... "Mais je ne peux pas vous répondre ce matin, puisqu'on est à cinq ou six mois du lancement de l'emprunt", a-t-il répondu. Avant un beau lapsus : "Ce serait encore plus idiot que de faire ce genre d'emprunt ! Ce genre de sondage, pardon... Hum!"

[DSS: Emprunt national : grand flou et beau lapsus]

Dire que j'ai coupé la radio un peu avant ceci.