ici & ailleurs

Écran, macbook, cms, php

Un support pour macbook

J'ai dernièrement fait l'acquisition d'un bien bel écran. Dell fait toujours d'aussi bons écrans à des prix honnêtes (loin de l'extorsion pratiquée par Apple en la matière).

En passant, figurez-vous que trouver un écran avec un hub usb intégré est tout sauf simple.

Cet écran est large, mon bureau n'est pas très grand et poser un macbook ouvert à côté de l'écran réduit pas mal d'options (notamment l'option "cendrier à côté de ma main gauche"). La solution me direz-vous : un support vertical pour macbook !

Puisque le macbook supporte bien le clamshell mode, c'est effectivement une bonne idée. En cherchant, on trouve des choses. Le support en alu à 50 $US, le support en bois à 90 $US. J'adore ce principe selon lequel si tu t'es payé un mac t'es assez con pour te faire saigner pour un morceau d'alu ou un vulgaire bout de bois.

Finalement, après quelques pérégrinations dans le monde du DIY, j'ai fini par trouver le support pour macbook le moins cher du monde pour le prix exorbitant de 1,99 €. Et en plus il fait porte-serviettes en papier si on a des invités.

Un petit conseil si vous optez pour le clamshell mode à la verticale : mettez l'arrière du macbook vers le haut, c'est pas là que sort l'air chaud.

Drupal et les CMS en général

Je finirai donc en rappelant simplement une fois de plus que les CMS sont conçus uniquement pour un public de non-développeurs, et qu'il ne faut pas y recourir si l'on à la moindre velléité de personnalisation (essayer d'intégrer un véritable workflow à Drupal, on en reparlera...).

Dans le cas contraire, c'est-à-dire dans tous les projets que l'on peut avoir à gérer dans un contexte professionnel (hors "web agencies de quartier" s'entend), ces CMS sont à proscrire. Ils ne sont pas faits pour vous, même si le succès rencontrer auprès d'une foule d'amateurs et de quelques professionnels désoeuvrés leur a laissé croire le contraire.

Pourquoi je déteste Drupal (et la plupart des autres CMS)

J'ai presque envie d'ajouter qu'il y a surtout un problème avec PHP. Après dix ans à en faire, j'ai arrêté d'un coup, changé de langage, changé d'outils, appris plein de nouvelles choses bien plus intéressantes que chercher les bugs d'un langage mal pensé dès l'origine.

Mais tout ceci mériterai un billet bien plus long et argumenté.